mercredi 5 août 2015

Définition des mots "Fiction" et "Transmédia" -----


Juillet 2015. ON DIT que nous sommes entrés dans une société de la connaissance. Communication dématérialisée qui induit de profondes transformations socio-économiques, humaines et artistiques.  Et blablabla. Michel Serres nous aide à mieux comprendre en nous présentant sa créature à vocation didactique : Petite Poucette[1]. Ce personnage emblématique évolue dans le nouvel espace-temps induisant des relations humaines réactivées.
La fiction est en pleine métamorphose par le développement des moyens de communication à travers le monde, MAIS elle demeure un besoin premier et universel. L'écrivain-diplomate Romain Gary le rappelle dans  Les Racines du ciel (1954) : dans le camp de concentration, pour survivre, Robert s’était créé une compagne imaginaire.

La fiction demeure un besoin premier et universel. 


La littérature française est un art de la fiction maîtrisé par un Auteur, à la différence du storytelling[2], narration interconnectée, collaborative et imprévisible dans le monde en  vive expansion des médias. Une œuvre savamment et lentement construite se dresse face à un serpent de mer dont les communicants tentent de dominer les soubresauts, en temps réel. Un nouveau lexique est en construction au sein de la Commission générale de terminologie et de néologie qui propose le terme de transmédia (Vocabulaire de l'audiovisuel par au Bulletin Officiel, mis à la disposition des professeurs de français[3]) :
transmédia, adj. ou n.m.
Domaine : Audiovisuel.
Définition : Se dit d'un mode de création ou de production utilisant de façon combinée et complémentaire différents médias pour développer une même œuvre ou un même sujet ; par extension, ce mode de création ou de production.
Voir aussi : multisupport, télévision participative.
Équivalent étranger : crossmedia (n. ou adj.), transmedia storytelling (n.).


End of story-----
Joan Alba




[1] Voir conférence vidéo Michel Serres présente Petite Poucette : révolution culturelle sur le langage. 20 000 mots en plus dans le Dictionnaire de l’Académie française (vocabulaire des métiers et des sciences). Une révolution dans le temps, dans l’espace, pour les hommes et les femmes. https://www.youtube.com/watch?v=ZCBB0QEmT5g

[2] Terminologie : article « storytelling », wikipedia 

[3] Extrait du Bulletin Officiel n°24 du 12 juin 2014 :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

À propos de Soumission, de Michel Houellebecq -----

Le roman est divisé en cinq parties, aérées de courts paragraphes d'une lecture aisée, dont certains sont datées du mois de mai. ...